Commerce et boutiques en ligne au Burkina Faso

« Achat et vente en ligne », le commerce connait une nouvelle configuration avec les technologies de l’information et de la communication. Rester chez soi ou dans son bureau et s’acheter un article devient possible avec les boutiques en ligne au Burkina Faso. En effet, ces boutiques virtuelles émergent de plus en plus au pays et entraine avec elles le développement du e-commerce et de l’économie du Burkina.

Articles de mode, produits électroniques, mobiliers de bureaux ou maisons…la liste des produits est diversifiée sur les boutiques en ligne. Si certaines ont une particularité, d’autres proposent par contre toute sorte d’articles.

  Burkina Yar, un site de produits variés

Burkina yar propose des vêtements, chaussures, accessoires pour hommes et femmes. Il propose également des appareils électroniques, électroménagers, des meubles, de la boisson et des aliments. La livraison des articles se fait partout au Burkina Faso et gratuitement. Burkina Yar est le premier site de vente et achat en ligne au Burkina Faso.

M&M et  Licam services, la mode au féminin

S’habiller en un clic est désormais possible pour les femmes avec les boutiques en ligne M&M (Mode and Me) et Licam services qui ne proposent que des articles destinés uniquement aux femmes. Elles offrent un large choix de vêtements, chaussures, bijoux, sacs à main et autres accessoires aux femmes.

Digital Yaar, le marché de l’électronique

Digit yaar est un site de e-commerce qui se consacre à la vente de téléphones portable, smartphones, tablettes, ordinateurs et accessoires. En plus, il propose des applications pour Android et des logiciels.

En plus des sites de vente en ligne, les réseaux sociaux se présentent aujourd’hui tel un vaste marché où il est possible de faire de la publicité gratuite pour ses articles et de les vendre facilement et rapidement. Il suffit de poster les articles en vente sur son mur, sa page ou dans un groupe Facebook pour avoir de potentiels acheteurs.

 « Les bonnes affaires », « Ouaga market online », sont des groupes créés sur le réseau social Facebook et qui permettent aux différents membres de vendre des articles ou d’en acheter. « Faso black market », « Yo man ! Ya kel ken»…

Cependant, il faut rester prudent et vigilant pour l’achat des articles sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnes se font escroquer sur ces plateformes en envoyant la somme demandée par le vendeur sans toutefois accéder à son article. S’assurer de la qualité des articles, envoyer seulement la moitié de la somme demandée avant la livraison du produit sont des comportements à adopter pour éviter de tomber dans le « piège » des pseudos e-vendeurs.

TIC MAGAZINE BF

 

Laisser un commentaire