A la Une Actualités Technologie

L’Afrique du Sud veut taxer les géants du web (Apple, Facebook, Netflix…)

Les géants du web pourraient bientôt être taxés en Afrique du Sud. C’est l’une des propositions d’un rapport de la Commission 4IR du chef de l’Etat Cyril Ramaphosa. Un rapport plaidant aussi pour une fiscalité adaptée qui aidera le pays à financer ses infrastructures.

Les grandes entreprises d’Internet comme Apple, Facebook, Netflix, Amazon, etc. pourraient bientôt payer une taxe numérique en Afrique du Sud. C’est ce qui ressort du récent rapport de la Commission 4IR (quatrième révolution industrielle) mise sur pied par le président Cyril Ramaphosa.

En effet, créée en 2019, cette commission présidentielle a examiné la situation technologique de la nation arc-en-ciel et les changements fiscaux à introduire afin de se préparer à la quatrième révolution industrielle. Plusieurs propositions ont été formulées.

Elles comportent trois volets que sont : une taxe numérique pour les compagnies technologiques internationales, une structure fiscale sur les minéraux traités et utilisés dans les composants de la 4IR et une incitation fiscale à la recherche et au développement (R&D) pour les startups de l’industrie 4.0.

Selon la Commission 4IR, il est « prioritaire » que l’Afrique du Sud participe activement aux efforts internationaux visant à garantir que les grandes entreprises du numérique paient une part équitable d’impôt dans les pays où elles opèrent.

Le rapport a précisé que les infrastructures essentielles et autres services subventionnés, tout comme les investissements publics, ne seront financés de manière durable que si ces entreprises technologiques ne peuvent pas se soustraire à l’impôt comme elles le font actuellement.

Source: ecofin

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient. Accepter En savoir plus

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez régulièrement des arletes par mail

Vos informations ne seront pas partagées