A la Une Actualités Applications Interview Le Burkina Numérique

Burkina Faso : Sank, « Notre ambition c’est d’arriver à convaincre le burkinabè de la facilité, de la sécurité et de la fluidité de Sank ».

Sank est une application révolutionnaire de transfert d’argent. Développée par trois (3) jeunes talents du Burkina Faso, cette application se démarque des autres solutions « mobile money » présentes au pays. Nous avons rencontré les promoteurs pour en savoir davantage sur leur solution.

TIC MAGAZINE BF : Bonjour, peut-on savoir qui sont les personnes derrière l’application Sank ?

Sank : Nous sommes trois (3) promoteurs de l’application. KABORE Jules Kadher, KIENDREBEOGO Dramane et SAM Ezeckiel.

 

TM : Sank est une solution de transfert d’argent, quelle est sa particularité, ce qui différencie votre solution des autres solutions de transferts d’argent ?

Sank : Les transferts d’un compte Sank à un autre ou d’un compte Sank vers un numéro sans compte sont gratuits. Les retraits sont facturés à 2%.

Le compte Sank business est un compte partenaire les permettant de gagner 0,6% à chaque retrait et 0,4% à chaque dépôt

Une autre des particularités de Sank c’est qu’elle est un bon portefeuille car quel que soit ta modalité de retrait de la somme contenu dans le compte, les frais de retrait restent inchangés. (Ex : pour une somme de 10000f, les frais sont à 200f même si vous décider de retirer à chaque moment 2000f jusqu’à épuiser les 10000f vous ne payez que 200f.).

 

TM : Votre solution inclue également un système de prêt, expliquez-nous comment cela se passe concrètement ?

Sank : En ce qui concerne le prêt, cette option n’est pas valide pour l’instant. Mais pour nous il est d’une grande valeur car cette option inclut un score (Sank score) qui va de 0 à 226. À chaque fois que vous payez vos prêts, votre score augmente et le cas contraire si vous ne payez pas. Cela montre la responsabilité de l’utilisateur dans ses actions quotidiennes. Cela permettra aux structures financières (banques et microfinances) de juger les clients.

 

TM : Une fois l’application téléchargée, comment peut-on recharger son compte Sank ?

Sank : Une fois que vous avez l’application, vous créez votre compte avec votre CNIB, ensuite vous pouvez le recharger partout où Sank est disponible. Car nous travaillons pour qu’il y ait des points de transaction Sank partout à Ouagadougou.

 

TM : Aujourd’hui, connaissez-vous la portée de votre application, est-ce qu’elle est connue des burkinabè et si elle est beaucoup utilisée ?

Sank : Aujourd’hui, nous sommes très fiers car un mois après son lancement, nous avons beaucoup d’utilisateurs, et presque toutes les villes nous appellent pour nous encourager à s’installer partout.

 

TM : Où peut-on retrouver vos boutiques témoins et comment être un partenaire Sank ?

Sank : Nous avons des boutiques Sank presque dans tous les quartiers de Ouagadougou.

Pour être partenaires à Sank, c’est très simple, il vous suffit de créer un compte Sank business, vous signez un contrat avec nous, et vous commencer à travailler. Il faut noter qu’il n’y’a pas de caution à Sank business.

 

TM : Quelles sont vos ambitions futures pour Sank ?

Sank : Notre ambition c’est d’arriver à convaincre le burkinabè de la facilité, de la sécurité et de la fluidité de Sank. Ensuite c’est de travailler à multiplier les points de retrait et de dépôts Sank partout et d’occuper tout le Faso.

 

TM : Un mot de fin ?

Sank : J’aimerais rassurer tous les burkinabè que Sank a une vision purement communautaire. C’est la facilité en termes de transaction pour le bénéfice de tous.

J’invite également tout le monde d’aller sur Play Store où sur App Store pour l’installer et l’utiliser car elle fiable, crédible et très moins chère.

Sank c’est la révolution du transfert d’argent au Burkina.

Nous sommes situés à Ouaga2000 côte sud de la mosquée Kanazoé.

Merci à tous. Ensemble le Burkina émergera.

 

TIC MAGAZINE BF

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient. Accepter En savoir plus

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez régulièrement des arletes par mail

Vos informations ne seront pas partagées