Kenya : Facebook a fait baisser les prix d’internet de 35% grâce à ses points d’accès wi-fi

Seulement six mois après le lancement de ses 600 points d’accès wi-fi au Kenya, Facebook a fait baisser de 35% les coûts d’internet au Kenya. Cette information a été rapportée par Business Daily.

En mettant en place une situation de concurrence inédite pour les principaux opérateurs de télécommunications kényans, Facebook est en train de provoquer une chute historique des coûts de la connexion.

D’après les informations de Surf Kenya – partenaire du réseau social- qui a annoncé les nouveaux tarifs du service Express wi-fi de Facebook, les 100 mégaoctets (Mo) journaliers coûtent désormais 15 shillings kényans, tandis que le forfait hebdomadaire de 400 Mo revient à 50 shillings kényans. Un gigaoctet (1 Go) coûte 100 shillings kényans. Les forfaits mensuels de 2,2 Go et de 5,75 Go sont désormais accessibles, respectivement, à 200 et 500 shillings kényans.

Avant l’arrivée de Facebook, le forfait internet journalier de 40 Mo coûtait 10 shillings kényans et celui de 100 Mo, 20 shillings kényans. Les forfaits hebdomadaires coûtaient 50 shillings kényans pour les 300 Mo et 100 shillings kényans pour les 500 Mo. Pour 1,5 Go mensuel il fallait débourser 200 shillings kényans. Le forfait de 5 Go coûtait, quant à lui, 500 shillings kényans.

Ecofin

Laisser un commentaire