Ministère du Développement de l’économie Numérique et des postes: Hadja Fatimata Ouattara s’exprime sur les projets de son ministère

Dans un interview accordé au média Burkina 24, la Ministre du Développement de l’Économie Numérique et des postes (MDENP) s’exprimait sur les projets et programmes en exécution dans son ministère.

Hadja Fatimata Ouattara/Sanon garde une vision d’une économie numérique compétitive qui impacte positivement, durablement et de façon inclusive le développement du Burkina Faso. Consciente du talent dont dispose la jeunesse burkinabè, elle souhaite à travers son ministère développer des initiatives pour permettre à cette jeunesse d’apporter sa contribution au développement de l’économie numérique du pays. La mise en place des structures de soutien et d’accompagnement pourrait inciter les jeunes à libérer leur génie et proposer des solutions TIC innovatrices à haute valeur ajoutée. Plusieurs projets ont été entamés pour bâtir un écosystème favorable au développement de l’économie numérique.

Au titre de ces projets, celui du G-Cloud (Gouvernemental Cloud) lancé il y a 2 ans a permit à 6 chefs-lieux de régions de bénéficier de la fibre optique. C’est 200km de génie civil réalisé soit un taux d’exécution de 47% pour le projet Cloud. Les travaux dans les 7 autres chefs-lieux de région sont en cours d’exécution.

Le projet e-Burkina lancé le 07 novembre 2017 en marge de la semaine nationale de l’internet(SNI) va promouvoir le partage de l’information, les innovations et les effets d’échelle pour accroître les revenus, la résilience et les emplois dans les principaux secteurs économiques du pays. e-Burkina est le premier projet du Burkina essentiellement orienté vers le développement de services en ligne pour les citoyens et l’administration publique. Il vient en appui aux projets d’infrastructures réseaux tels que le G-Cloud, le projet de backbone national en télécommunications (PBNT), le projet de renforcement et d’extension du Réseau informatique national de l’administration (RESINA) et le Projet d’appui au développement des TIC au Burkina Faso (PADTIC).

Le Projet backbone national des télécommunications (PBNT) qui prévoit d’interconnecter toutes les régions, les provinces et les communes du pays et de raccorder le Burkina Faso aux différents pays limitrophes, soit plus de 10 000 km de fibre optique à installer vise à augmenter la capacité de la communication y compris la connexion internet. Le projet a été lancé le 10 décembre dernier à Gaoua en marge des activités de la fête de l’indépendance du Burkina Faso.

Pour la qualité de la connexion internet au Burkina Faso, la ministre assure que le gouvernement avec l’appui de ses partenaires est en train de réaliser des infrastructures qui apporteront le haut débit et la bonne connectivité aux utilisateurs. Elle note par ailleurs une évolution remarquable sur le plan technologique dans le pays avec l’avènement de la téléphonie mobile, des innovations qui ont beaucoup amélioré la vie des burkinabè.

TIC MAGAZINE BF

Laisser un commentaire