Salon E-commerce Ouaga : la première édition amorcée

Le pavillon « soleil levant » du SIAO a abrité, ce jeudi 30 novembre 2017, la cérémonie de lancement de la première édition du salon E-commerce Ouaga qui se tient sous le thème « Etat des lieux du E-commerce et sécurisation des échanges électroniques au Burkina Faso ». En présence du parrain, Tontama Charles Millogo, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), des représentants du Ministre du Développement de l’économie numérique et des postes et du Ministre du commerce, la cérémonie et des différents partenaires, le coup d’envoi des activités du premier salon E-commerce a été donné.

« Le commerce traditionnel va mourir de sa belle mort pour être remplacé par le commerce électronique », c’est sous ses notes que le Directeur du salon E-commerce Ouaga, Anselme Mano, a introduit son discours. En effet, le commerce en ligne ou encore E-commerce gagne du terrain au Burkina Faso avec la présence des boutiques en lignes, des ventes et achats via les réseaux sociaux. Il convient donc de disposer d’un environnement favorable au développement de ce type de commerce d’où l’organisation d’un tel évènement. Le Salon E-commerce Ouaga est une opportunité de rencontres et d’échanges professionnels, pour encourager l’innovation des jeunes en matière de commerce électronique, pour nouer des partenariats et étoffer son portefeuille clients.  Le Directeur de l’évènement reste convaincu qu’on ne parlera que de E-commerce, E-Banking, E-business, E-éducation…

Pour le président de l’Arcep, Charles Millogo, cet évènement est à saluer car aujourd’hui ce sont des centaines de personnes qui utilisent les échanges électroniques. « Il faut encourager le développement de l’économie numérique au plan régional, sous régional et national », dit-il. Le représentant du Ministre du Développement de l’économie numérique et celui du commerce et de l’artisanat ont tour à tour réitéré leurs encouragements à cette initiative et souhaiter plein succès pour le salon E-commerce Ouaga.

Durant trois jours, des communications seront livrées par des experts notamment l’invité d’honneur de cette première édition, Edith Yah Brou, une blogueuse renommée ivoirienne. Des communications sur les notions de sécurisation des échanges électroniques, sur l’utilisation des porte-monnaies électroniques et mobiles afin d’outiller les participants en matière de notions et développement du E-commerce.

Anselme Mano, Directeur du salon a invité l’assemblée à participer à l’écriture de l’histoire du salon E-commerce Ouaga car pour lui la première édition n’est qu’un « prologue ».

TIC MAGAZINE BF

Laisser un commentaire