« i-cut » : une application pour lutter contre l’excision

Elles sont jeunes mais déjà fortement engagées pour la cause des femmes. Côtoyant des femmes qui ont subi l’excision et conscientes de la gravité de ce fléau dans nos sociétés, elles ont mis en place l’application « i-cut » pour apporter leur aide dans la lutte contre les mutilations génitales des femmes.

Encore au lycée, ces 5 jeunes filles kenyanes ne sont pas insensibles aux actes qui portent atteinte aux droits des femmes. Pour lutter contre l’excision, un mal qui sévit encore dans nos sociétés africaines, elles ont proposés l’application « i-cut ». À travers cette interface, Stacy Owino, Cynthia Otieno, Purity Achieng, Macrine Atieno et Ivy Akinyi âgées seulement de 15 à 17 ans veulent apporter leur aide à cette lutte. L’objectif est de fournir des informations aux femmes, de les mettre en contact avec des centres de secours et d’offrir une aide médicale aux femmes victimes de la pratique de l’excision. Six boutons sont présents sur l’application : « aide », « sauvetage », « signalement », « informations sur l’excision », « dons » et « feedback ».

Le projet « i-cut » a été présenté au Technovation, un programme d’innovation technologique américain sponsorisé par Google et les Nations Unies et qui consacre les jeunes filles qui désirent entreprendre de façon innovante.

TIC MAGAZINE BF

Laisser un commentaire