Le secteur des TIC et Internet d’Afrique a attiré 1,9 milliard $ de FDI pour 18 projets en 2016

Comparé à l’année 2015, les investissements directs étrangers (FDI) dans le secteur des technologies de l’information et de la communication et des infrastructures Internet ont reculé de 25% en 2016. C’est ce que révèle The Africa Investment Report 2017 publié par le Financial Times. 24 projets ont été financés par de fonds étrangers en 2015, contre 18 en 2016. Ce recul qui a eu un impact sur le volume financier attiré par le secteur. En 2016, les TIC et les infrastructures Internet n’ont réussi à mobiliser que 1,9 milliard de dollars US contre 4,8 milliards, l’année précédente.

Le secteur demeure toujours une goutte d’eau dans le volume de projets et d’investissements réalisés en Afrique. Sur un total de 705 projets en 2015 et 602 en 2016, les TIC et l’infrastructure Internet n’atteignent toujours pas une présence de 10%.

Sur 66,5 milliards de dollars US de FDI attirés en 2015 et 92,3 milliards captés en 2016, en croissance de 40%, moins de 5 milliards de dollars reviennent aux TIC.

La grande partie des 92,3 milliards de dollars US de FDI captés par l’Afrique pour l’année 2016 a été absorbée par le secteur de la construction qui s’est arrogé 40% du montant, soit 37 milliards de dollars US.

En 2015, c’est l’industrie extractive qui s’était offert la plus grosse partie des 66,5 milliards de dollars US attirés par le continent, soit 15,1 milliards de dollars US.

Ecofin

Laisser un commentaire