WeWork à la conquête du monde

Les bureaux partagés de WeWork sont désormais valorisés à 20 milliards de dollars, faisant du numéro un mondial du coworking la septième licorne mondiale. Le géant japonais Softbank vient en effet d’investir plus de 4 milliards de dollars dans l’entreprise américaine.

Depuis sa création en 2010, WeWork n’a cessé de croître, devenant ainsi l’Uber de l’immobilier du bureau.
Comme le met en avant notre graphique Statista, le leader mondial du coworking a déjà déployé ses bureaux partagés dans plus de 50 villes dans 16 pays – dont Paris depuis avril 2017 – et l’ouverture de bureaux au Japon et à Singapour est également prévue prochainement afin de poursuivre la conquête du continent asiatique.

 

Statista

Laisser un commentaire