A la Une Actualités Interview

« Au Burkina, il existe des talents mais il faut des infrastructures réseaux et de communication pour que ces talents puissent s’exprimer et titiller le niveau international », Hubert N’ DO, co-promoteur de Get In The Ring Ouaga

Get In The Ring Ouaga est un concours de pitch organisé par la société INVIIS au Burkina Faso. C’est un concours qui voit s’affronter des start-ups deux à deux sur un ring afin de présenter et défendre leurs projets.

La deuxième édition du concours s’est tenue le 26 avril 2019 à Ouagadougou. A la sortie de la compétition, un vainqueur a été désigné pour représenter le Burkina Faso à l’évènement au niveau international. Nous avons reçu Hubert N’ DO, co-promoteur de Get In The Ring Ouaga pour en parler.

TIC MAGAZINE BF: Pouvez-vous nous parler de l’évènement Get In The Ring Ouaga et Get In the Ring en général?

Hubert N’ DO : Get in the ring Ouaga est une compétition organisée par la société INVIIS spécialisée dans la recherche et le développement, et l’intégration de solutions à valeur ajoutée afin d’accompagner les entreprises burkinabè dans leurs projets d’innovation.

Get in the ring est une fondation internationale, qui est devenue maintenant UNKNOWN GROUP, basée à Rotterdam au Pays-Bas. Il s’agit d’un concept de concours de pitch annuel qui réunit environ 150 start-ups de par le monde qui viennent défendre leurs projets. InViis a été contactée par la fondation pour organiser l’évènement Get in The ring au Burkina. C’est donc à partir de là qu’est né le concept Get In the Ring Ouaga qui permet aux différentes Start-up burkinabè inscrites de s’affronter afin de défendre leurs projets à l’image d’un combat de boxe. En effet, les start-ups s’affrontent deux à deux sur un ring en défendant leurs idées sur plusieurs rounds qui dure chacun 30 secondes. C’est un ‘’combat d’idées’’ devant un jury, composé de 3 personnes sélectionnées selon la compétence et l’expérience professionnelle, qui aura la tâche de choisir le champion qui ira représenter le Burkina Faso sur le plan international lors de la rencontre mondiale appelée Global Meetup. La compétition est ouverte aux start-ups, aux porteurs de projet et depuis peu, ouverte aussi aux grandes écoles. Get In the Ring sur le plan international permet aux start-up de bénéficier d’un accompagnement et d’un potentiel investissement mais aussi surtout d’intégrer un écosystème (ECONOMIE SYSTEME) d’entreprises à l’international dans lequel on retrouve d’autres startups et porteurs de projets et des business-angel. Faire partie de cet écosystème donne aux membres l’opportunité et le privilège de participer à des challenge (compétitions et proposition de solutions et projets selon une expression de besoin du moment à l’international  touchant tous les domaines) exprimés par des multinationales faisant partie des entreprises partenaires et sponsors de UNKNOWN GROUP (Fondation GET IN THE RING). Lorsqu’une Startup burkinabè prend part au Global Meetup l’objectif, c’est surtout de donner de la visibilité aux jeunes talentueux burkinabè qui pourraient par ricochet bénéficier d’un accompagnement de la part d’un business Angel. Mais aussi de voir ce qui se passe ailleurs qui pourrait aussi se faire des relations et partenariats sur le plan international.

 TM: Parlez-nous de la société en charge de l’organisation de Get In The Ring Ouaga ?

H.N’ DO : InViis est née de la fusion des savoir-faire en marketing et en TIC. Elle est une entreprise de recherche et développement web, d’intégration de solutions à valeur ajoutée afin d’accompagner les entreprises et institutions burkinabè et sous régionales dans leurs projets d’innovation.

Nous développons aussi des services mobiles tels que, les Appli mobiles, les Plateformes pour SMS Marketing, et d’Alertes Infos SMS (Web2sms).

L’approche de travail de InViis est basée sur une solide connaissance des technologies et sur une analyse détaillée des business locaux, afin d’offrir des solutions informatiques qui s’adaptent au mieux à leurs besoins et à leurs marchés.

Notre mission est de concevoir des solutions TIC innovantes pour appuyer la croissance des entreprises et des institutions et simplifier le quotidien des consommateurs et populations.

Notre vision c’est d’être la référence du marché dans le domaine des services à valeur ajoutée TIC et des services managés. Nos valeurs chez InViis c’est que nous mettons l’Humain au centre de tout. Le respect et la valorisation de l’Humain sont les fondements sur lesquels reposent tous nos travaux.

Il faudrait noter que derrière InViis, se trouve Messieurs Arsène HEMA et Hubert N’ DO Deux (02) jeunes passionnés respectivement de TIC et de Marketing.

TM : Quel est le but recherché en organisant l’évènement Get In The Ring?

H.N’ DO: Get in the Ring est une fondation internationale à but non lucratif qui relie les startups prometteuses du monde entier aux opportunités de financement sur la base du capital, du talent et de l’expertise de celles-ci.

Get in the Ring est reconnu pour son concept unique de pitching, ses évènements inspirants et son réseau mondial.

Les connexions entre entrepreneurs et opportunités sont établies grâce à un concours mondial de startups, où les startups les plus prometteuses sont sélectionnées dans le monde entier lors du GLOBAL MEET UP de Get in the Ring.

En tant que membre de l’écosystème des startups et entreprises burkinabè évoluant dans la recherche et développement de solutions numériques, InViis est elle aussi confrontée aux difficultés de financement et d’appui pour ses projets de recherche et développement, c’est pour cette raison que nous avons décidé de prendre le devant et ouvrir le chemin vers les opportunités en  acquérant la licence pour organiser l’événement Get In The Ring Ouaga afin de permettre aux startups et porteurs de projets burkinabè de confronter leurs savoir-faire et être sélectionnées pour la finale mondiale (GLOBAL MEETUP) de Get In The Ring.

Cet évènement, qui se veut être à but non lucratif, permettra de montrer au monde entier les compétences burkinabè en matière d’innovation et par la même occasion, offrir aux startups et porteurs de projets burkinabè l’opportunité d’entrer en contact avec un réseau mondial d’investisseurs et de partenaires.

Il y a tant d’entrepreneurs talentueux partout dans le monde et d’autant plus d’opportunités, que nous faisons nôtre la mission de nous assurer qu’ils (Startup et porteurs de projets burkinabè) se trouvent (entrepreneurs et opportunités).

Participer à Get in the Ring Ouaga n’est pas seulement prendre part à une compétition mais commencer à se créer des opportunités à l’échelle nationale tant que mondiale.

TM : 2019 a marqué la deuxième édition de Get In The Ring Ouaga, quel bilan faîtes-vous des deux éditions ?

H.N’ DO : Un bilan très positif, puisque sur les deux (02) éditions entièrement financées par nous sur fonds propres, malgré les nombreuses structures supposées être sponsors que nous avions approché et qui nous ont fermé leurs portes quant à joindre leur image à un tel évènement. Une brasserie de la place nous a même refusé le simple rafraichissement (L’EAU PLATE).

A la première édition en 2018  nous n’avons pas pu faire participer le lauréat au global meetup qui se tenait cette année à CASCAIS au Portugal pour des raisons évidentes de calendrier indépendantes de notre volonté. Nous avions reçu les félicitations et encouragements de La Fondation Get In The Ring (UNKNOWN GROUP) à son siège à ROTTERDAM (PAYS-BAS) pour avoir eu à organiser le meilleur évènement GET IN THE RING avec nos modestes ressources, dans la sous-région en termes de qualité organisationnelle, en images et vidéo. Cela nous a d’autant plus motivés à organiser la deuxième édition 2019, sans chercher à faire recours à un quelconque sponsor et au vu de l’engouement suscité à l’édition précédente.

GET IN THE RING 2019 a tenu tous les paris, et l’apothéose fut la participation du candidat lauréat de l’édition 2019 au global meetup tenu à Berlin en Allemagne. Tous frais payés avec ; voyage, déplacement et séjour entièrement pris en charge toujours sur fonds propres financés par nos activités d’entreprise InViis. C’est là, notre responsabilité sociale. Responsabilité que doit avoir toute entreprise digne de ce nom. Pour ces deux (02) éditions nous conclurons sans coup férir que le bilan est très positif.

 TM : Pouvez-vous nous parler du projet du candidat retenu pour représenter le Burkina Faso au Global Meetup à Berlin ?

H.N’ DO : Monsieur Kevin OUEDRAOGO, a été le lauréat de l’édition GET IN THE RING Ouaga 2019 avec son projet : ‘’ MA CARTE SANTE-URGENCE’’. Il s’agit d’une carte électronique sur laquelle peut être enregistrée des informations telles que l’identité complète du propriétaire, assortie d’une fiche médicale (dossier médical) avec tous ses antécédents médicaux, faisant ressortir aussi les informations liées à ces éventuelles allergies… Cette carte avec toutes ces données médicales sensibles ne sont uniquement accessibles qu’à tout médecin traitant ou urgentiste à partir d’un Terminal Electronique de lecture de la carte. Avec une possibilité d’impression des informations contenues sur la carte pour la constitution du dossier médical physique du patient. La particularité de la solution réside dans la prise en charge rapide et expresse du patient en cas d’urgence médicale ou traumatologique du détenteur afin de minimiser tous risques liés à cette prise en charge et aux traitements à administrer.

Le gagnant de Get In The Ring Ouaga, Kevin Wilfrid Ouédraogo, entouré par les promoteurs du concours à Berlin

 TM : Une fois à Berlin, comment la compétition s’est-elle déroulée ?

H.N’ DO : La compétition s’est bien passée ; elle s’est déroulée  sur trois (03) jours et a commencé par l’accueil et l’enrégistrement de tous les pays et leurs candidats présents à Berlin pour informer et donner le programme du global meetup. La soirée s’est terminée par un somptueux diner de bienvenue.

Au deuxième jour il y a eu les séances de rencontres et de présentations des projets (futures sessions) avec des investisseurs et des chefs d’entreprise tous présents à Berlin dans le cadre du global Meetup 2019 afin de se découvrir d’éventuelles opportunités d’affaires ensemble.  C’est à l’issue de ces présentations de projets, que la sélection des meilleurs projets seront faits (02 projets par catégorie : POIDS LEGER, POIDS MOYEN ET POIDS LOURD) et les porteurs de ces projets s’affronteront en Battle au cours de la soirée dite des BATTLE prévue dans la soirée du troisième et dernier jour, c’est-à-dire le lendemain.

Le 3ème jour a été consacré au ‘’Berlin Innovation Tour’’, une activité consacrée à la visite des startups allemandes ayant réussi chacune dans le domaine dans lequel elles se sont lancées, pour un partage d’expériences et de modèle de business et de réussite. Ce jour, c’est la startup ‘’HELLO FRESH’’ qui nous a reçus dans ses locaux. Et dans la soirée s’est tenue le ‘’GET IN THE RING Live Battles, puis s’en est suivie la soirée d’aurevoir et de NETWORKING.

 TM : Vous étiez aux côtés du candidat du Burkina Faso, comment s’en est-il sorti lors de la compétition?

H.N’ DO : Il faut dire qu’au début il était un peu timide, car il nous a aussi avoué que c’était son tout premier voyage hors du Burkina et même son baptême de l’air. Mais au fil des heures il s’est fait un véritable capital confiance, et s’est fait beaucoup d’amis venus de partout surtout de l’Asie et de l’Amérique latine, et évidemment d’Europe. Mais, il est surtout revenu avec beaucoup de contacts. Et nous savons que son carnet d’adresse s’est beaucoup enrichi. Notre grande satisfaction c’est qu’il a eu l’occasion de rencontrer d’autres nationalités, d’autres façons de faire le business, d’autres mœurs. La langue utilisée tout au long du Global meetup est l’anglais. Et il s’en est bien tiré dans l’ensemble.

TM : Pensez-vous, au regard de ce que vous avez vécu et vu à Berlin, qu’il y a des « talents » au Burkina qui puissent relever un défi d’un tel niveau ?

H.N’ DO : Nous ne ferons pas de fine bouche. Au Burkina, nous avons des talents certes, encore il faut qu’il existe des infrastructures réseaux et de communication avec une bonne connection internet déjà pour permettre à certains de ces talents de pouvoir s’exprimer et de titiller le niveau international. Il y’a encore beaucoup de travail à faire, et nous n’en sommes qu’au début, et c’est dire que cela reste possible quitte à donner l’opportunité à ces talents de s’exprimer mais surtout de sortir du carcan ‘’Burkina’’ pour savoir et comprendre ce qui se passe ailleurs afin de travailler à voler plus HAUT. Et GET IN THE RING OUAGA se donne cette lourde mission avec ce qu’elle a comme moyen de bord, et nous pensons que d’autres aussi le font déjà ou peuvent s’inscrire dans cette lancée. Et notre but essentiel c’est d’ouvrir le Burkina Faso dans ce domaine au monde.TM : A quand la prochaine édition de Get In The Ring Ouaga ? Et quelles sont les conditions pour y prendre part ?

H.N’ DO : La prochaine édition est prévue pour 2020. Il va s’en dire que les conditions connaitront un changement certain mais reste toujours accessible. Car des innovations pour 2020, il y’a en aura. Reste à définir tout cela et nous vous reviendrons plus en détails. Et vous aurez la primeur de celles-ci.

TM : Selon vous, est-ce que nos start-ups burkinabè bénéficient-elles d’une réelle visibilité ? Et qu’est-ce qu’il peut être fait dans ce sens ?

H.N’ DO : Pour nous, pas assez, car une Startup ne naît pas pour demeurer startup mais pour grandir et devenir une entreprise VIABLE et prospère. Et les startups qui ont connu cette évolution logique, nous n’en voyons presque pas. Et il est vrai que, ce ne sont pas les tribunes pour mettre en avant les startups burkinabè qui manquent, mais beaucoup plus la sérénité de l’accompagnement.

TM : Si vous aviez un conseil ou un message à faire passer aux jeunes burkinabè qui évoluent dans le monde du numérique, quel serait ce message ?

H.N’ DO : Faire de chaque échec, une réussite et un tremplin et surtout s’armer de courage et de beaucoup d’abnégation.

TIC MAGAZINE BF

 

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient. Accepter En savoir plus

NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez régulièrement des arletes par mail

Vos informations ne seront pas partagées